Michel-Edouard Leclerc : MEL

Michel-Edouard Leclerc est sans conteste l'homme de la grande distribution le plus connu en France. Il est à la tête l’Association des centres distributeurs E. Leclerc.

Grand habitué des plateaux TV, radio et des tribunes et interviews dans la presse écrite, les médias le considèrent comme un "bon client" qui parle bien, simplement et précisément de sujets qu'il maîtrise à fond et sans langue de bois trop apparente. C'est un as du story telling.

Source image : lefigaro.fr

E. Leclerc : le combat des prix bas

Il anime désormais le comité stratégique de l'ACDLec où son rôle est surtout et essentiellement d'être l'infatigable porte-parole du groupement des magasins Leclerc. Son départ d'E. Leclerc n'est pas d'actualité et Michel-Edouard n'envisage pas de s'arrêter rapidement, à tout le moins, tant que les membres du mouvement (les propriétaires des Centres E. Leclerc) lui apporteront leur soutien dans sa mission.

MEL (son acronyme médiatique) est resté breton pur sucre (beurre) dans l'âme, toujours très proche de sa région d'origine. E. Leclerc sponsorise la Folle Journée de Nantes, le Festival international du livre et du film de Saint-Malo, les Vieilles Charrues à Carhaix...


Michel-Edouard Leclerc : "Les agriculteurs... par franceinter

Michel-Edouard Leclerc a mené et continue à mener différents combats dans le secteur de la grande distribution et pas uniquement dans l’alimentaire. Son combat pour faire baisser les prix s’étend aussi au carburant, à l’optique et à la pharmacie.

Mais qui est donc Michel-Edouard Leclerc ?

C'est le fils d'Edouard et d'Hélène Leclerc, né "Michel Leclerc", tout court, en 1952 à Landerneau dans le Finistère. Il a ajouté tardivement le prénom de son père pour se distinguer de son oncle (Michel Leclerc également), frère de son père, le mouton noir de la famille qui avait tenter d'usurper la notoriété de la marque Leclerc dans d'autres secteurs de la distribution (pompes funèbres, concession automobile etc).

Après des études secondaires au petit séminaire et un bac L en poche, le jeune Michel-Edouard s'inscrit d'abord en sciences éco à l'université de Brest, puis à la Sorbonne et finit par obtenir un doctorat en 1975 sous la direction de Raymond Barre.

Michel-Edouard Leclerc

Source image : wikipedia.com

Passionné de BD, adhérent du PSU (le parti initial de Michel Rocard) alors à la gauche de la gauche, il commence une carrière d'enseignant et de journaliste, domaines où il va apprendre à maîtriser les compétences qui lui serviront à être, par la suite, un excellent communicant.

Ce n'est toutefois qu'à la fin des années 70, à près de 30 ans, qu'il rejoint son père suite à une suggestion d'amis eux-mêmes salariés de E. Leclerc. Etrangement, il croise à nouveau la route de Raymond Barre, alors Premier ministre, dans le combat de Leclerc pour libéraliser le prix des carburants.

Aujourd'hui, il est seul et unique président de l’Association des centres distributeurs E. Leclerc (ACDLec), après en avoir assuré la co-présidence avec son père Edouard Leclerc, fondateur du "Mouvement Leclerc" pendant près de 17 ans.

Si vous souhaitez lire d’autres articles sur E. Leclerc :

Auteur :
Rubrique : Leclerc
Editeur : Topdrive.fr
Cet article vous est proposé par la rédaction de TopDrive.fr



Explorer notre comparateur de Drive, mode d'emploi ou l'annuaire des drives en France.