Chronodrive : découvrez une enseigne pas comme les autres pour vos courses

La filiale d'Auchan tient une place particulière sur le marché du drive, en effet, Chronodrive ne dispose d'aucune grande surface et se limite donc à ses points de retrait répartis à travers le territoire national pour se positonner comme le spécialiste du domaine dans un secteur très concurrentiel où les géants de la distribution possèdent tous leur propre service dédié (Leclerc Drive, Carrefour Drive, Cora Drive, Auchan Drive, etc). Zoom sur un pionnier du genre où innovation et avant-gardisme se trouvent au cœur de leur stratégie.

chronodrive fondateurs Duprez Ludovic Duprez Martin Toulemonde

Source image : chronodrive.com

Chronodrive : un concept nouveau

C'est en 2002 que Ludovic Duprez et Martin Toulemonde ont eu l'idée Chronodrive : un service innovant où la relation client et les habitudes d'achat affranchi de la présence d'un hyper ou supermarché sont au centre des enjeux pour la toute nouvelle enseigne à une époque où l'e-commerce et le haut-débit en France étaient encore relativement peu développés.

Il faudra deux années pour peaufiner leur trouvaille avant d'inaugurer le tout premier magasin, et c'est dans leur région d'origine, le Nord-Pas-de-Calais et plus précisément du côté de Marcq-en-Baroeul dans la métropole de Lille que nous pouvons trouver le point de retrait.

Chronodrive se développe

En 2006, Chronodrive ouvre son second magasin à seulement 6 kilomètres vers l'est du premier drive dans la commune de Croix, l'enseigne souhaite tout d'abord se développer dans sa région d'origine avant de conquérir d'autres parties de la France. En 2012, l'enseigne lance sa première campagne publicitaire : la "Génération Chronodrive" pour promouvoir ses services. Une campagne publicitaire où parents et enfants se réjouissent du drive sans à subir les inconvénients des grandes surfaces.

En 2015, l'enseigne compte une environ 60 Chronodrive dans une trentaine de départements, ce qui est toutefois beaucoup élevé que le nombre de Leclerc Drive, Courses U Drive et Drive Intermarché avec respectivement 573, 628 et 1 001 unités au 1er mai 2015.

Source image : chronodrive.com

La suite de l'aventure Chronodrive plus terne

Si Chronodrive a connu une belle ascension au démarrage, la suite s'est avérée plus compliquée pour l'enseigne. Et pour cause, après trois fermetures en 2013, elle s'est vue contrainte de fermer 14 autres magasins à travers la France pour rationaliser son parc dans les deux premiers trimestres 2015 à cause d'un manque de rentabilité et d'une concurrence accrue notamment.

Rebooster l'enseigne par l'innovation

Pour relancer ses magasins et après des mois de test auprès de 150 clients en 2014, l'enseigne a lancé en mars 2015 sa télécommande Izy destinée à simplifier les courses. Toujours à la recherche d'innovations pour se démarquer de la concurrence, Chronodrive espère en vendre 20 000 unités sur l'année 2015 parmi ses 700 000 clients au prix de 29,90 €.

Le principe de la télécommande est simple, il suffit de scanner le code-barres du produit concerné ou de parler au micro intégré pour l'ajouter à sa liste de courses grâce à sa synchronisation avec l'application Chronodrive sur smartphone.

Autre article sur le même sujet :

Auteur :
Rubrique : Chronodrive
Editeur : Topdrive.fr
Cet article vous est proposé par la rédaction de TopDrive.fr



Explorer notre comparateur de Drive, mode d'emploi ou l'annuaire des drives en France.